• White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

© 2016 - 2020

 

Schola et Maîtrise Saint-Etienne

La Grange aux Dîmes

9, rue Molière

18000 BOURGES

Fête de l'Epiphanie

06/01/2017

 

L'adoration des mages, Les Très riches heures du Duc de Berry, Limbourg (1410-1485)

Les trois rois mages sont prosternés : Melchior baise les pieds du Christ, Balthasar embrasse le sol et Gaspard porte son présent.

La ville en arrière-plan, est censée évoquer Bethléem.

 

Dans la liturgie de l'Eglise, la fête de l'Epiphanie a le rang de "solennité", plus haut degré de distinction. Ainsi, fêtée le 6 janvier au calendrier, elle est aussi célébrée au dimanche le plus proche.

 

C'est avec joie que se retrouveront ce dimanche l'ensemble des choristes, petits et grands, pour ouvrir 2017 par la voix !

A 11h, rejoignez la cathédrale pour chanter avec la Maîtrise, la Schola, les Chantres et le Choeur grégorien. 

 

Tandis que résonneront une "dernière fois" les chants de Noël pour clore ce temps particulier de la liturgie, le Choeur grégorien fera notamment entendre une antienne grégorien des vêpres de l'Epiphanie traduite en polyphonie par Tomas Luis de Vittoria qu'interprèteront les Chantres : "Magi viderunt stellam".

 

Les mages virent l'étoile. Ils se dirent l'un à l'autre "c'est le signe d'un grand roi ;

allons, cherchons et offrons-lui l'or, l'encens et la myrrhe". Alleluia !

 

 

La rencontre des mages, Les Très riches heures du Duc de Berry, Limbourg (1410-1485)

Chaque roi dirige un cortège progressant vers un édicule situé au centre, appelé aussi "montjoie", surmonté de l'étoile étincelante.

Les rois mages représentent ici les trois âges de la vie : l'adolescent, l'homme et le vieillard.

 

L'Epiphanie est marquée par deux images fortes : celle de l'adoration des mages, bergers, rois venus aux pied de l'enfant Jésus qui venait de naître (vue en début d'article) ; et celle de l'étoile brillant au firmament et plus que toutes les autres étoiles (vue ci-après).

Figurant parmi les symboles les plus forts et les plus anciens, le pentagramme ne finit pas d'inspirer notamment les musiciens. L'Epiphanie est l'occasion, à travers un nouveau numéro de La Symphonie pastorale, d'un regard vers le firmament musical...

 

 

Please reload